Innovation games, c’est du serieux !

avr 14
Innovation Games - product box

Innovation games, c’est du serieux !

Les Innovations Games® ont été formalisés par Luke Hohman pour créer des produits innovants à l’aide de jeux collaboratifs (son livre est ici). J’ai eu le plaisir de suivre la formation certifiante de Raphaël Goumot, formateur agréé et fondateur de CREAgile. Voici quelques points clés pour vous donner envie de vous lancer !

Quels sont les principes des Innovations Games®

On parle de jeux au sens où il s’agit d’un processus de communication et d’apprentissage avec un objectif précis. Ainsi tous les Innovations Games® se composent de joueurs, de règles, d’artefacts, de frontières, d’une cible, de facilitateurs et d’observateurs.

Innovation games - principe

Il y a 13 jeux qui peuvent être utilisés de manière indépendante ou combinée. Citons quelques exemples.

« My worst nightmare » : 2 équipes imaginent les pires cauchemars par rapport à une situation donnée. Elles peuvent les illustrer avec des dessins qui apportent aussi bien rire que malaise. Ce jeu génère à la fois empathie et cohésion pour partager les craintes profondes des membres d’une équipe. Il permet d’identifier les risques avec leurs probabilités et leurs gravités. Le livrable est dans ce cas un plan de gestion des risques.

« Plume the product tree » : Au mur un grand poster représente un arbre avec branches et racines. La symbolique de l’arbre permet au groupe de proposer des idées et de se projeter de plusieurs façons en donnant une représentation organique d’une roadmap :

> la croissance de l’arbre représente l’évolution du produit/service/projet,

> la structure des branches permet d’organiser les modules/fonctions,

> les racines symbolisent facilement les actifs ou ressources dont on dispose ou dont on a besoins,

> On peut « tailler » l’arbre  afin de réduire ou éliminer des parties du produit ou projet, etc

shape the tree et speedboat

Chaque jeu suit toujours le même processus avec 5 grandes étapes :

  1. Le cadre : être précis dans la question centrale et utiliser la métaphore
  2. La divergence : bien connue dans les exercices de créativité, avec un temps individuel, un temps en triade pour valider ou reformuler à plusieurs puis un temps de partage.
  3. L’émergence (ou l’exploration) : on affine, on creuse en basant les conversations sur des objets accessibles. On définit aussi les critères de classement ou regroupement.
  4. La convergence : on reclasse les informations produites en fonction des critères. On garde, on élimine.
  5. Le plan d’action : lister les actions concrètes à réaliser par le groupe.

Innovation games - processus

After eight, no collaborate !

La culture agile, ça aide ! En effet, les user stories vont permettre aux participants d’être plus précis dans leur partage. Par exemple si on reprend le jeu « Mon pire cauchemar », on peut inciter les participants à formuler leur contribution de la manière suivante : En tant que [rôle], je crains [événement] qui a pour [conséquence] .

Pourquoi les utiliser ?

Les Innovations Games® ont fait leurs preuves aussi bien auprès de start-ups que dans les grands groupes. Ils offrent un cadre de réflexion et d’action original. Cela génère une belle énergie et développe la cohésion d’équipe. A travers des outils simples, ils permettent de produire beaucoup d’idées ou d’informations de qualité partagées aidant la décision et à l’action.

Les utilisations possibles sont nombreuses comme par exemple :

> définir une roadmap produit

> favoriser la recherche d’idées en rupture

> faciliter une transformation d’organisation

> identifier et traiter des risques projet/organisationnnels/client

> construire une expérience client réussie

Ces méthodes collaboratives développent une vraie dynamique au sein des équipes, propice à l’engagement pour résoudre des problèmes ou trouver des solutions. En toute convivialité !

Intéressé(e) pour vos équipes ou votre projet ? Contactez-moi !

 

Partager


«

Post A Comment

Protected by WP Anti Spam